>

Vrai ou faux? 6 mythes et réalités sur les cheveux pendant la grossesse

prevItemURL

«La coloration est nocive pour ton bébé», «ta tignasse sera plus belle pendant ta grossesse», «attention à la chute de cheveux après l’accouchement»… Il n’y a pas à dire, les futures mamans sont bombardées de messages et de recommandations. Mais qui dit vrai? On fait le point avec Caroline Verreault, consultante en développement professionnel pour Matrix.

À noter: le meilleur allié d’une femme enceinte – outre son conjoint! - est son médecin. Alors avant votre prochain rendez-vous au salon, prenez le temps de discuter de votre plan d’action capillaire avec lui. C’est le mieux placé pour vous conseiller.

  1. Lors de la grossesse, les femmes ont des cheveux plus denses?

VRAI. Les femmes enceintes sont soumises à des variations hormonales. La sécrétion de ces hormones, en particulier l’œstrogène, a des conséquences sur le cheveu, notamment celle de freiner sa chute. Ce qui veut dire que les cheveux des futures mamans continuent de pousser, mais ne tombent plus (on perd en moyenne 100 cheveux par jour). Résultat: bonjour la masse capillaire volumineuse!

 
  1. Mieux vaut éviter de colorer ses cheveux pendant la grossesse?

FAUX. « Il n’y a aucun danger à utiliser les colorations capillaires pendant la grossesse. La minime quantité d’ingrédients chimiques présente dans la teinture n’est pas absorbée par le corps et n’impacte aucunement la santé du fœtus», insiste Caroline. Si c’était le cas, les enfants des coloristes seraient très mal en point!

 

 

  1. Les variations hormonales font changer la couleur?

FAUX. Il est possible que le cheveu réagisse différemment pendant la grossesse, mais on se rassure, notre couleur ne se transformera pas au gré des fluctuations hormonales. Il se peut toutefois que la performance du produit varie légèrement lors de l’application, une situation que notre pro de la colo règlera de ces mains de maître sans même qu’on en soit consciente. «Pour éviter toutes catastrophes capillaires, et les crises de larmes, j’encourage toutes les femmes à confier leur coloration à un expert, encore plus lorsqu’elles sont enceintes. Les produits maison sont très instables et les résultats beaucoup trop variables», explique l’experte Matrix.

 
  1. Attention à la chute de cheveux après l’accouchement!

VRAI. La quasi-totalité des femmes vont faire face à une perte de cheveux considérable, et ce, jusqu’à 2 mois après l’accouchement. Si elle est impressionnante, dit Caroline, elle est tout à fait normale. Après l’accouchement, la sécrétion des hormones diminue considérablement, ce qui peut entraîner une chute plus ou moins massive des cheveux. La pro Matrix tient aussi à souligner que la perte naturelle de cheveux, qui a été freinée pendant plusieurs mois, s’enclenche à nouveau suite à l’accouchement. Par conséquent, les milliers de cheveux qui seraient normalement tombés pendant cette période, chuteront après la grossesse ce qui fait paraître la situation pire qu’elle ne l’est en réalité. Alors pas de panique, tout rentrera dans l’ordre après quelques mois. Si toutefois les cheveux continuent de tomber à l’excès 6 mois après l’accouchement, une consultation auprès d’un médecin est recommandée.

 
  1. Après la grossesse, notre crinière peut changer de nature?

VRAI, pour une minorité de femmes. Les grands changements hormonaux, comme ceux rencontrés à l’adolescence, peuvent avec un impact sur notre cheveu. Son diamètre restera le même, mais il est possible que sa couleur ou sa texture changent. Voilà qui explique qu’après la grossesse, certaines femmes passent du châtain clair au châtain moyen ou encore d’un cheveu frisé à ondulé.

 

  1. Après l’accouchement, une coupe de cheveux s’impose?

FAUX. Pour celles qui pensent que quelques coups de ciseaux freineront la perte de cheveux, détrompez-vous. La nature doit suivre son cours. La transformation capillaire peut toutefois jouer un autre rôle. Comme la période post-partum fait vivre des montagnes russes d’émotions aux jeunes mamans, parions qu’une jolie coupe fera des miracles sur le moral et l’estime de soi de ces dernières!

 

** Important: Comme chaque grossesse est unique et que les changements hormonaux varient d’une femme enceintes à l’autre, on n’hésite surtout pas à demander conseil à notre médecin en cas de doute. **

 

Les 3 essentiels des futures mamans, À UTILISER SANS SOUCI.

 

  1. Les colorations sans ammoniaque

Pour les femmes qui supportent très mal l’odeur de l’ammoniaque pendant leur grossesse, la solution se trouve dans les colorations sans ammoniaque, comme celles des gammes ColorInsider et ColorSync de Matrix.

 
  1. Les produits naturels

Parce qu’ils sont bons pour nous, bébé et la planète, on opte pour les soins capillaires d’origines naturelles de la gamme  Biolage R.A.W.

 

 

  1. Les économiseurs de temps

Qui dit nouvelle maman, dit manque de temps. Pour une crinière de rêve en seulement quelques minutes, on utilise une des trois crèmes de la gamme Boho Hair Style link  qui ne nécessitent aucun outil chauffant. On applique, on laisse sécher à l’air libre et voilà!

 

 

Pour s’armer des bons produits ou prendre rendez-vous avec un styliste-coloriste près de chez vous, c’est ici.

 


trouver un salon matrix