>

Coloration: les 5 erreurs à éviter cet été

prevItemURL

Sable chaud, soleil au zénith, eau cristalline... Ces conditions d’un été réussi sont aussi bonnes pour le moral qu’elles sont dommageables pour notre coloration. Alors, comment profiter des beaux jours sans ruiner nos cheveux? Mode d’emploi.

Une chevelure soyeuse et saine, une coloration brillante et aussi belle qu’à la sortie du salon, n’est-ce pas le look que nous rêvons toutes d’avoir cet été? Oui. Oui, mais voilà, le sel, le chlore et le soleil ont vite fait de délaver notre colo et de donner à notre tignasse la texture de la paille. Voici comment prévenir leurs méfaits.

 

Erreur 1: plonger dans la piscine sans passer par l’étape du rinçage

«Ce n’est pas le chlore en soi qui est dommageable, mais son accumulation. À la longue, cet ingrédient acide finit par attaquer la fibre capillaire», explique Caroline Verreault, Chef Éducation Québec et Maritimes pour Matrix. Traduction: une petite baignade dans la piscine, ça va; beaucoup de baignades sans rinçage, bonjour les dégâts! Le résultat? Le fameux blond piscine, c’est-à-dire un blond qui vire au vert.

Comment contrer les effets du chlore?

Idéalement, on rince ses cheveux après une journée passée à la piscine.

Ensuite, on peut également prévenir l’accumulation de chlore en vaporisant nos cheveux humides d’une fabuleuse bruine sans rinçage. Elle protège les cheveux poreux en comblant de ses ingrédients protecteurs les petits trous de la fibre capillaire. Elle empêche ainsi le chlore de se fixer sur les cheveux. En plus, elle contient de la camomille, un ingrédient calmant qui rend les cheveux tout doux.

Traitement sans rinçage Flash Filler Hello Blondie, de la gamme Total Results, de Matrix. 

Aux blondinettes qui veulent éviter de se retrouver avec une tignasse verte, on recommande également de faire un shampoing clarifiant. Ce lavage permet d’éliminer le chlore et autres minéraux qui font tourner les pigments de couleur.

 

Erreur 2: attacher ses cheveux trop serré

Avouons-le, on le fait TOUTES! On saute à l’eau, on sort, on essore à fond nos cheveux et on les attache en chignon en utilisant un élastique bien serré. C’est joli, mais ça abîme la fibre capillaire. Car les cheveux sont plus fragiles et plus prompts aux cassures lorsqu’ils sont mouillés.

Comment éviter les cassures?

On commence par faire preuve de douceur avec nos cheveux en les attachant avec des pinces ou des élastiques lâches. On peut aussi se donner un petit coup de pouce en protégeant nos cheveux (tout en obtenant un certain contrôle de notre mise en plis) avec des crèmes coiffantes, comme celles de la gamme Air Dry BoHo, de Matrix. 

 

Erreur 3: trop craquer pour le look de plage

Les ondulations «retour de plage», on adore ça. L’ennui, c’est que le sel est dommageable pour la fibre capillaire. Si on rinçait nos cheveux le soir venu, ça irait. Mais avouons que l’on a tendance à garder notre look plusieurs jours d’affilée. Or, l’accumulation de sel finit par dessécher la fibre capillaire.

Comment contrer les effets desséchants du sel?

Il n’y a pas de secret, il faut rincer notre crinière. Comme le dit si bien Caroline Verreault: «Il n’y a pas de produit miracle pour déloger le sel. Il faut juste avoir une routine beauté un petit peu plus assidue.» À bon entendeur...

 

Erreur 4: faire bronzer ses cheveux sans protection

Il n’y a pas que notre peau qui doit se protéger du soleil. Les rayons UV attaquent également la fibre capillaire en la déshydratant et en accélérant son vieillissement cellulaire. En prime, ils créent une réaction chimique qui engendre des reflets indésirables, jaunes pour les blondes, orange pour les brunettes.

Comment protéger sa couleur du soleil et des UV?

«Comme on a pris le réflexe de mettre de la crème solaire sur notre visage tous les matins, il faut prendre l’habitude de protéger nos cheveux», explique Caroline Verreault.

La meilleure solution est donc de vaporiser sur notre tignasse une protection UV conçue pour les cheveux, comme le Traitement sans rinçage Hello Blondie Flash Filler, de la gamme Total Results, de Matrix. 

Si on a oublié notre protection pour cheveux, on peut la remplacer par notre protection solaire visage. Le hic, selon Caroline? «Les crèmes solaires sont souvent épaisses et grasses, et créent un dépôt sur la fibre capillaire. Donc, il ne faut pas oublier de rincer sa crinière à la fin de la journée.» La bonne nouvelle: celles qui utilisent des shampoings et des revitalisants pour cheveux colorés (comme ceux des gammes Biolage et Total Results sont déjà protégées, puisque ces produits contiennent des filtres UV.

 

Erreur 5: opter pour une couleur recherchée

L’été, on veut profiter de chaque minute. Alors, on préfère espacer les rendez-vous sur la chaise de notre coiffeur préféré et porter une couleur dont l’entretien est minime.

Comment trouver une couleur qui demande moins d’entretien?

Si on aime les teintes naturelles et ton sur ton, la  tendance du color melting sera parfaite. Cette technique mêle de façon naturelle et à la perfection des mèches de différentes couleurs. On recommande également d’utiliser des colorations semi-permanentes, comme celles de la gamme  Color Sync, qui donne de la brillance, tout en renforçant la fibre capillaire grâce aux céramides contenues dans sa formule.

 

Pour profiter de l’été, les mots d’ordre sont donc de rincer sa crinière après chaque baignade et de protéger sa chevelure des rayons UV, comme on le fait déjà pour notre peau.

Et vous, quels sont vos trucs pour conserver votre colo à son meilleur?

 
trouver un salon matrix